Avant de revenir dans ma Naissance…


Avant de revenir dans ma Naissance…

 

J’ai la racine de mon arbre qui fruite

un drain que les caillots philtrent

Au loin rien ne s’écarte du proche, hein ?

 

Sur un ciel noir en serre, le plâtre de paris colle au lattis-lazuli. Jeux interdits. Nous sommes encore tenus au secret des mots mis à nu du sarcophage. Comment le Nil a-t-il accroché la pyramide à l’oeil du Soleil ? Le mystère a seul le pouvoir de garder le grain.Quand le petit gravier de Poucet remontera par le trou de la poche percée, les chemins du Paradis Perdu seront parallèles aux miens.

 

Surtout, surtout, mon Coeur

ne me délie pas de la corde des guitares…

 

Niala-Loisobleu – 31 Octobre 2016

 

0b467c82715ea31c1b7bc60d3d1ca315

4 réflexions sur “Avant de revenir dans ma Naissance…

  1. J’ai tellement joué dans cette gare devenue musée, qu’Orsay m’a mis dans un train qui roule depuis que j’ai commencé à marcher. Il n’y avait pratiquement pas de voyageurs, très peu de trafic, en fait cette gare n’a eu d’intention que de donner un train à Napoléon III…Elle servait de navette pour se rendre à celle d’Austerlitz…Alors j’ai pu rêver en 3 D à l’abri des regards perturbateurs…
    Merci Barbara.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.