Ce qui point d’un long temps de rien…se veut Tout


Ce qui point d’un long temps de rien…se veut Tout

Mes doigts sentent l’empreinte génétique

de l’Absolu

racine du cri originel

terre d’ocre sur la pierre

que les bisons posent en bandes dessinées

La paroi devenue symphonique

renvoie ses couleurs acoustiques

Le timbre du silence

tessiture

Nous y sommes

« Diapason »

pourrait devenir le nom de la série qui déjà lance des coups de pieds

Tu l’entends, n’est-ce pas mon Coeur, cogner à ta poitrine ?

Niala-Loisobleu – 22 Octobre 2016

6ab3586f3a70537a20d25b6b092d8835

14 réflexions sur “Ce qui point d’un long temps de rien…se veut Tout

  1. Je n’entends rien à la peinture, elle passe par mon mauvais sens….mais si j’ la prend dans la figure, je veux bien faire ta connaissance.

    J'aime

    • L’idée de me recevoir comme une claque a de multiples interprétations intéressantes, dont j’écarterai celles qui peuvent avoir un sens coercitif pour ne garder, en un premier temps, que la métaphore d’une énergie qui pose du rose aux joues d’un mât qui lève sa voile pour voir l’horizon passer à la verticale !
      Merci Pat.

      J'aime

  2. Ce qu’il faut d’opiniâtreté pour passer les remous d’un voyage d’initiation permanente, notre Queste, mon Idéelle. Eprouvante traversée de ce bois où grouillent monstres de tous déguisements, hurle-vent de toutes musiques décacophoniques, de tous chants de sirènes aux yeux d’appeaux, de sites enchanteurs où rien derrière la façade n’est habitable…
    Et passée la tentation, l’aguiche aux battements de cils….d’un coup fait place au Silence.
    Celui là-seul qui dit tout de ce qui n’est que Vérité…

    Je suis devant l’aura d’un ciel qui perce…
    Bon Jour le Souffle !!!

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.