Ce qui point d’un long temps de rien…se veut Tout


Ce qui point d’un long temps de rien…se veut Tout

Mes doigts sentent l’empreinte génétique

de l’Absolu

racine du cri originel

terre d’ocre sur la pierre

que les bisons posent en bandes dessinées

La paroi devenue symphonique

renvoie ses couleurs acoustiques

Le timbre du silence

tessiture

Nous y sommes

« Diapason »

pourrait devenir le nom de la série qui déjà lance des coups de pieds

Tu l’entends, n’est-ce pas mon Coeur, cogner à ta poitrine ?

Niala-Loisobleu – 22 Octobre 2016

6ab3586f3a70537a20d25b6b092d8835