Tain, Bon Jour !


Tain, Bon Jour !

Sur le frémissement des nénuphars
le débusqué d’un héron  décolle du gris

Je prends la canne à pêche, l’archet et l’écart. Face à l’infortuné bouchon de fin de monôme le lotus s’écarquille le tutu et pointe.

Offrande peut être c’est sûr

à la cabane je vais

penser, Elle est belle

du soleil sourire intérieur à la volée !

 

N-L – 30/09/16

 

 

11 réflexions sur “Tain, Bon Jour !

Les commentaires sont fermés.