J’en dis que c’est l’Amour tout court qui fait la Vie !


dans-latelier-novembre-2008-009

J’en dis

que c’est l’Amour tout court qui fait la Vie !

 

Le coin de notre intimité peut prendre ou avoir des formes citadines ou campagnardes. Il importe seulement qu’il échappe à un quelconque schéma préétabli par une instance étrangère à nous. L’enfant en manifeste immédiatement la mise en application. Tout le prédispose à se créer un monde à sa dimension. Combien continueront à entretenir leur jardin secret ? Peu, avec ce même naturel, cette spontanéité de l’enfant.. Les parents et les éducateurs s’appliquant à faire un « grand » de l’enfant de la même façon qu’on veut le faire « devenir propre »…

Je n’ai jamais accepté cet abandon. Une mise en garde naturelle, lançant des signaux d’alarme venue d’un savoir antérieur. L’instinct de quelque chose qui me semble provenir de vies précédemment traversées.

Sans jamais avoir sombré dans les méandres de pratiques du para-normal, j’accorde une confiance raisonnable à ce sentiment.

D’où mon état de folie déclaré et aujourd’hui incurable.

Prospect parfait pour mener aux chemins de traverses propres à l’artiste. Sans besoin de recours aux expédients que les paradis artificiels mettent sur le marché.

L’intelligence faisant d’entrée de jeu le choix de son organe directeur. Pour ma part, il n’y a jamais eu aucun doute, c’est le coeur qui me gouverne, pas la tête (pas plus que celle de nœud reptilien, en breloques au dessous de la ceinture)

Ma sensibilité est extrême, à fleur de peau.

Je perçois, devine, devance ce que toute forme de blindage, d’armure et de chausse-trappe tentent de dissimuler.. Je ne fais pas semblant, carré en totalité, c’est dur à assumer, mais ça perce mieux que tout trépan..

Quelle odyssée de se projeter dans la condition humaine. La découverte est omniprésente, avec une déception de tous les instants, qui s’entête inutilement à vouloir enrayer une énergie créative permanente. Se remettre sans cesse en question, est d’amour le premier signe de vie.

J’en dis que c’est l’Amour tout court qui fait la Vie !

Niala-Loisobleu – 29 Septembre 2016

12 réflexions sur “J’en dis que c’est l’Amour tout court qui fait la Vie !

  1. Toute l’espérance du monde est dans mes mains quand le frisson d’un matinal descendant de poitrine, balance ma coque. C’est en corps la première eau dont je sors, poil mouillé, d’une traversée où les comètes en constellant ont repris leurs lyres pour mots t’heurs.
    L’odeur quand elle m’habite à hisser le mât, est au féminin de la voile pas à la vapeur d’un détournement du coeur.
    Merci Célestine, l’atelier gaillard, chantonne comme une noria.

    Aimé par 1 personne

    • Je suis une enfant irrésolue qui chante les aiguilles de pins qui craquent sous les pieds avec la même fougue que les fourmis.
      Et l’amour est mon miel.
      ¸¸.•¨• ☆

      Aimé par 1 personne

  2. Je n’ai jamais cédé non plus à cet abandon, et si l’adulte en moi en fut parfois tenté, toujours l’enfant vint le sauver.
    Alors… C’est l’Amour tout court qui fait la vie… ô combien j’acquiesce. Voilà un texte vrai et beau. Que votre sensibilité perdure dans l’éternité de vos vies à venir, Niala.

    Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.