Cette densité qui me chimique les nerfs gît-ailes ?


images

Cette densité qui me chimique les nerfs gît-ailes ?

Putain de placards

Abats-les !

Oh Barbe-Bleue rends-my mes bonnes clefs

tu t’as gourré

j’suis que l’Petit-Peintre

pas un cas de nasse à pu teint

ni un compte de Canterbury

en corps moins un des cas mets ronds

« Combien de vaillants hommes, que de belles dames, combien de gracieux jouvenceaux, que non seulement n’importe qui, mais Galien, Hippocrate ou Esculape auraient jugés en parfaite santé, dinèrent le matin avec leurs parents, compagnons et amis, et le soir venu soupèrent en l’autre monde avec leurs trépassés. »

— Boccace, Le Décaméron, Première journée4.

Prends-my par les yeux

et regardes bien au fond

tu verras

que j’as bite à seins germés des prés

que d’Amour

Léo, Philippe, Serge et les Autres

dans le franc-parlé !

Niala-Loisobleu – 23 Septembre 2016

img_10668