Suis-je que tout…rien ?


Suis-je que tout…rien ?

Un univers rien que séparé. L’odeur de pain rassis dans le rond de serviette d’un tête-à-tête qui soliloque.

Bonjour mais où sont passées les clefs de la lumière, j’ai beau tourner les lentilles rien ne mène quelque part à trier les petits cailloux…

Ohé du bateau, vérifie si t’as pas dit que là où on allait ça n’existe pas ailleurs que dans ta tête pleine d’ô…qui ne serre pas à vivre heureux.

C’est ma faute. Allez je déraille à vouloir faire du V l’Ô

Niala- Loisobleu – 06/09/16

325656