Quel mal ?


Quel mal ?
Si bien de t’avoir en tout ce que je fais, ne posant aucune question, peut se trouver à l’opposé du code de conduite uniformisé , que j’en retiens seulement la réalité de bien indiscutable sans que le moindre doute me fasse chier comme une mouche à merde.

N- L – 29/08/16

4 réflexions sur “Quel mal ?

  1. Aux coutures, boutonnières, zips et youp là là je relèvres au bout du souffle l’oxygène de plongées quand à la palme tu m’huiles de ton désir sans salade, belle crudité !
    Merci carnetsparesseux.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.