L’image littéraire


Rien naît terne
hors ce que l’on peut perdre
en passant à côté…

N-L  03/06/16

La tentation d'écrire

Il n’y a pas de poésie antécédente à l’acte du verbe poétique. Il n’y a pas de réalité antécédente à l’image littéraire. L’image littéraire ne vient pas habiller une image nue, ne vient pas donner la parole à une image muette. L’imagination, en nous, parle, nos rêves parlent, nos pensées parlent. Toute activité humaine désire parler. Quand cette parole prend conscience de soi, alors l’activité humaine désire écrire, c’est-à-dire agencer les rêves et les pensées. L’imagination s’enchante de l’image littéraire. La littérature n’est donc le succédané d’aucune autre activité. Elle achève un désir humain. Elle représente une émergence de l’imagination.

Gaston Bachelard 

Voir l’article original

TOI EMOI


16 - 1

 

TOI EMOI

 

Le tant au poignet

frappe à la porte

c’est toi qui

je t’entends qui dis c’est moi

comme si ça pouvait être qui d’autre bordel ?

Dans la rue

la vie triée

cherche la pièce qui éclaire

à foutre dans le sombre puzzle

Y aura toujours un effroi dans le show

comme du chaud parce que t’es là

mon Moineau

Et que quitte à savoir qu’on mourira

on va d’abord vivre

cet amour si simple

qu’il fait pas de bruit

en passant d’une rive à l’autre

Niala-Loisobleu

3 Juin 2016

558651_311323272329846_342991880_n