5 réflexions sur “PUISQUE

  1. Sur le pont d’ah voyons…bobos vont joyeux, le menu est tristounet, mettant le pas de deux au grand écart, j’aime po les fosses fêtes et les jardins de plaintes-vertes. Rien n’a de hasard, tout se récolte uniquement par ce qu’on s’aime…

    Merci Vertige de l’Oiseau

    J'aime

Les commentaires sont fermés.