N’aimer plus vivre que les doigts dedans !


ariel_by_talonabraxas-da0bx0d.png

N’aimer plus vivre que les doigts dedans !

Jeter par dessus bord

le sirop des mots emporte-pièces

ce sparadrap du vif

qui coud ta blessure

et t’ablatère l’esprit clitoris

d’hypocrisie de la chair

qu’un puritanisme d’église

invite à la la prière

Impudique contrefaçon

répandue de haut au bien bas

des nouvelles régions françaises

T’es percée

j’en suis mort aise et j’y tenon

Ô Vie

Ô Amour

cri qui gerbe pour occire le dernier souffle

et laisser place à l’Être Pur

Ecorché-Vif !

Niala-Loisobleu – 09/05/16

Allain Leprest, ce géant à la poésie écorchée