EL DESERTIO


16 - 4

EL DESERTIO

He venido al desierto pa reírmede tu amor
Je suis venue dans ce désert pour rire de ton amour
Que el desierto es más tierno y la espina besa mejor
Car le désert est plus tendre et l’épine m’embrasse mieux

He venido a este centro de la nada pa gritar
Je suis venue au centre du néant pour hurler
Que tú nunca mereciste lo que tanto quise dar
Que tu n’as jamais mérité ce que j’ai tant voulu donner

He venido yo corriendo, olvidándome de tí
Je suis venue en courant… En t’oubliant
Dáme un beso pajarillo, no te asustes colibrí
Embrasse-moi oiseau, n’aie pas peur colibri

He venido encendida al desierto pa quemar
Je suis venue enflammée dans ce désert pour brûler
Porque el alma prende fuego cuando deja de amar.
Car l’âme prend feu quand elle cesse d’aimer.

L’étendue gratte des demains pour faire tomber le vide

et libérer la langue du sable qui enlise ses baisers…

Niala-Loisobleu – 2 Mai 2016

8 réflexions sur “EL DESERTIO

Les commentaires sont fermés.