NON, NON DE NON


NON, NON DE NON

Salope de vie si t’aurais cru pouvoir m’planter tes chicots dans l’mollet pour m’ôter le pouvoir peindre, tu t’as gourrée m’aime en me mentant hé salope

Parce qu’en réfléchissant

le miroir

m’a dit :

Alain la fièvre d’aimer tu l’as toujours eu

sans rien ignorer de ce putain de monde de fourbes

Alors tu peux m’pirater l’inspire debout au ch’valet

espèce de sale gorgonne

j’m’assis au clavier et j’ouvre l’étui d’où que les danseuses de couleurs font moulin rouge, cabaret vert, les yeux noirs de colère après toi l’imposture

Ils ont les chats peaux rondes

les nénés des nanas

en intégral du bas

qu’à poils la pensée suit un redressement moins théorique que l’économie d’marcher au-delà de la morosité

Le violon et l’archet

sur la paume d’Adam

c’est’aut’chose que Tell est la situation

D’un coup d’rin

tu fais qu’un tout

comme si l’amour c’était qu’usage de deux chiens collés

Faute de pouvoir écrire sur l’a régné

c’est sur la toile, que je peins les pages tournées par l’encre levée.

NON, NON DE NON

J’restras pas muet de la création

collé au pied des stalles de la secte des Faux-Bâtisseurs

 

Niala-Loisobleu – 12/04/16

 

11.04.16 - 1

7 réflexions sur “NON, NON DE NON

  1. Puis que le paumé ne rate pas une occasion de s’enfoncer un peu plus dans le noir, j’vas pas taire ce qu’il prétend vouloir changer de son état, non j’vas faire un bras d’honneur à la salope !

    Merci carnetsparesseux.

    J'aime

  2. Qu’est-ce que deviendrait le monde s’il se mettait à tourner droit…je pense que plus personne n’y habiterait vu que les terriens sont là pour son errance…merci Elisa.

    J'aime

  3. Bien franc, clair et net, la réalité alignée sèchement comme il se doit d’en vouloir à cette vie qui de plus en plus ressemble à une merde difforme de conneries en tout genre… Toujours avec ta franchise que j’adore dans tes paroles… Vain Dieu, tu l’as vénère ce matin Alain !?…

    Aimé par 1 personne

    • Je l’aime à en pas mourir cette vie de merde, elle n’a que des pépites en n’ayant d’hors que des malades du bulbe à qui botter le cul de jean-foutre la dépollue. Trainant leurs jérémiades comme une indignation de boue de mes deux, mascarade du plaintif, qui est complice de tout ce qui est pourri. Merde quand on tolère des Cahuzac, Valls, Taubira et consorts sous patronage d’Hollande on fait pas semblant d’être contre,genre « je suis Charlie », on se soigne d’abord et quand on est guéri on dit pourquoi on en a marre de la malbouffe mais sans cinéma.

      Merci ma Petite Marie, je veux du soleil, du soleil, du soleil pour ceux qui jouent pas à faire semblant d’aimer !

      Aimé par 1 personne

      • Je voudrais tellement ce vrai soleil que je ne ferais pas semblant d’aimer ! Mais yen a qu’1 seul de soleil dans ce monde et il n’arrive pas à éclairer toute la planète en même temps ni de la même façon, il faut qu’il s’occupe de tout et mettre ses jolis rayons partout à travers tout, cela lui est impossible ! Le Soleil dans l’Amour et déjà ça ira beaucoup mieux !

        Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.