Le Masque de cuire Sauce Pire


pam_hawkes_darkest_of_days

Le Masque de cuire Sauce Pire

A croire me faire croire

Me fait offense

Je refuse la monnaie-de-singe

Ses grimaces

Tout fluo

Si grosses que l’oeuvre

Cousue de fil blanc

Me fait un effet à gerber

Bien que le sabre

En soit proche

Certain goupillon peut nettoyer

A ramona

Voilà ce qu’il me faut

Donnez-nous le furet quotidien

Afin que la conduite se débouche

Sur une rock attitude

Boutant hors

C’qui gang graine réellement

Du grand-guignol

Je crin si blanc

Que mon cheval madrague

En marais cage

Un flamant rose ça peut boire la tasse de cas fait noir

Qui trompe régulièrement

Par ses changements d’humeurs, non-dits, fuite de dialogues

Tout en pompage de l’autre et coupure de soi

Choisir le pire comme sauce ça me brûle l’oeuf z’ô sage

Niala-Loisobleu

18/03/16

locomotor

12 réflexions sur “Le Masque de cuire Sauce Pire

    • C’était juste au moment où s’ouvraient les yeux du soleil qu’une lune attique leur fit sur l’oeil…pof, du rire le tant passa aux larmes…désespoir !

      Merci Astier.

      J'aime

  1. De l’Hollande aise qu’elle est la pire des sauces, ben toutes celles qui lui rassemble les mêmes ingrédients de mensonge et d’indifférence…
    .
    Merci Anne.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.