Demi-mots amers


Demi-mots amers

D’une épave

échouée

de ce qui reste tu

on entend l’erre

de mots aigres-doux

Ah

laisse cabêche

La couleur grattée

des embruns

rentre au cimetière-marin

Des vertèbres d’une charpente

que l’herminette

avait tirée du bois trempé

le je ne pus se draine

de faux-motifs

gangrènent l’étrave

il faut amputer le non-dit

du coquillage muet

Là au bord

avant que  la prochaine lune

plante sa serpe

dans le do

qui cérumen le chant du sel

Niala-Loisobleu

10 Février 2016

 

4 réflexions sur “Demi-mots amers

    • L’impossible au fond du verre
      il avait ses valises au fond des yeux
      d’une chienne de vie
      Philippe
      je te garde en consigne
      l’infinité du sensible
      écorché jusqu’à la moelle

      N-L
      Merci Francis.

      Aimé par 1 personne

Les commentaires sont fermés.