Correspondance


A toi Femme égale en droits

La courbe de tes yeux fait le tour de mon cœur,
Un rond de danse et de douceur,
Auréole du temps, berceau nocturne et sûr,
Et si je ne sais plus tout ce que j’ai vécu
C’est que tes yeux ne m’ont pas toujours vu.

Feuilles de jour et mousse de rosée,
Roseaux du vent, sourires parfumés,
Ailes couvrant le monde de lumière,
Bateaux chargés du ciel et de la mer,
Chasseurs des bruits et sources des couleurs,

Paul Eluard
Parfums éclos d’une couvée d’aurores
Qui gît toujours sur la paille des astres,
Comme le jour dépend de l’innocence
Le monde entier dépend de tes yeux purs

Gavroche 60

courrier-couple

Un mari a-t-il le droit de lire la correspondance de sa femme ? Bien vieille question, que la conférence des avocats vient encore de discuter. Il y a dix ans, cette même question fut posée devant la même conférence, qui la résolut par l’affirmative en vertu du principe que « la femme doit obéissance à son mari ».

Plus galant, plus respectueux de l’honneur de la femme, et plus croyants en sa vertu, les avocats de nos jours ont déclaré que le mari n’avait pas le droit de contrôler la correspondance de sa femme. Ils considèrent qu’il serait exorbitant de reconnaître un tel droit au mari.

La question s’est posée aussi devant les tribunaux; et si ceux-ci. reconnaissent la puissance du mari, ils y apportent un correctif : car, par une jurisprudence dès longtemps établie, ils ont reconnu que « le mari d’une femme vertueuse qui exercerait ce contrôle se rendrait coupable envers…

Voir l’article original 18 mots de plus

Ma destination


Ma destination

Nul autre bruit

ne montre

la moindre idée d’un trouble

Mon coeur

pourquoi irait-il regarder au dehors

il sait que le feu quand il brûle

n’éteint que les forêts sans voies

des trains taris d’ô

Au bois flotté

blanchi par le sel

il s’en remet

aucun hasard

allongé clair

sur fond noir

de la ligne

d’horizon bleu

tracé à son cap

Niala-Loisobleu

8 Février 2016

yacek-yerka-16-artfond