Ma main fait Bon-Vent, La Jardinière de l’Île d’Amour vogue…


P1040974

Ma main fait Bon-Vent, La Jardinière de l’Île d’Amour vogue…

D’aventure le grain nous cogne au cul, va falloir faire des ris. Jette l’encre flottante Loiso, on va descendre au carré se rincer le chemin du Petit-Jésus. Par les deux bords les nuages font ardoise, un matériau somme toute propre au bâton de craie bleue. Icelle qui en trois coups les gros vous plante un soleil dans l’orage.

Hardi Petit, on ira des deux mains à seins francisco.

P1040980

Ce matin à l’appareillage, j’avions dit que je mettrais cap aux îles du sourire d’aimer. Rester ici à se geler les joyeuses c’est maso-maso. Plutôt que jouer la marche de l’empereur comme un pingouin sur son glaçon j’as mieux à faire en embarquant à bord de « La Jardinière de l’Île d’Amour – Aux Jardins de mon Amour

Bon-vent avance – stop – bon-vent progresse – stop – pensons arriver demain – stop…

Niala-Loisobleu

5 Février 2016

P1040974

 

Ma main fait Bon-Vent !


A2-Niala 51_1

Ma main fait Bon-Vent !

D’une main composée pour moi
Et qu’elle soit faible qu’importe
Cette main double la mienne
Pour tout lier tout délivrer
Pour m’endormir pour m’éveiller
D’un baiser la nuit des grands rapports humains
Un corps auprès d’un autre corps
La nuit des grands rapports terrestres
la nuit native de ta bouche
La nuit où rien ne se sépare

Que ma parole pèse sur la nuit qui passe
Et que s’ouvre toujours la porte par laquelle
Tu es entrée dans ce poème
Porte de ton sourire et porte de ton corps

Par toi je vais de la lumière à la lumière
De la chaleur à la chaleur
C’est par toi que je parle et tu restes au centre
De tout comme un soleil consentant au bonheur

Paul Eluard

Ma main a couper
Si je mens
Des couleurs auxquelles elle s’est frottée
Impudique
Hurleuse de longs silences
Jusqu’à l’orgasme projeté
Pénétrée de formes enceintes de toi
Elle ne séchera jamais
M’aime après que le dernier soleil se sera couché
A ta peau de lin elle te tissera en corps

Il me réjouit de savoir que toute cette eau de noirs nuages, ne fera aujourd’hui comme hier, que peinture bleue, jaune soleil et rouge-sang sur la toile de mon Bon-Vent !

Niala-Loisobleu
5 Février 2016

P1040460