Ne pas être qu’un copié-collé en voilà une idée qu’elle est bonne


 

 

Ne pas être qu’un copié-collé en voilà une idée qu’elle est bonne !

D’une poussée bang, l’accommodement vient de tomber

toutes les feuilles noircies qui le couvraient

ont eu  maille à partir, v’là l’bon vent. R’euh grès éternels

Quand la tuile faîtière a chanté la première

la sébile de l’accordéon

était seule avec les lunettes noires de la chanson

au milieu d’attroupements d’hommes-sandwich

rassemblés pendant la pose. A paraître pro-chaînement

Lambdas non souhaités

C’est de l’amour à plaine main que j’essaime

pas un vide-greu nié

Ne pas être qu’un copié-collé en voilà une idée qu’elle est bonne

et m’aime

que vu que ça originale le moindre détail

je te ferais l’amour dans les autobus

en équilibre sur la plate-forme d’un machicoulis

la gargouille lyonnaise 69 fois et +

sur la brouette taille y landaise du berger qui échasse

les places st-marre aux pigeons

jamais les samedis soir

et seulement jours de paye

Té corser

contre un arbre en bois de vent-debout

jusqu’à c’que t’écume

la nuit comme le jour pêchée

encre mes mots-peints !

Niala-Loisobleu

3 Mars 2016

_yuriy_popov3

Richard Rognet, Élégies pour le temps de vivre


Quand t’étoile au rut gueux
nous voici
ennoblis…

N-L

Écri'turbulente

Non, ce n’est pas le vent qui frappe à
tes volets, c’est la nuit qui te confie
ce qui la trouble, elle sait que tu
sauras lui donner vie avec tes mots,

la nuit, celle qui naît des flots de
la lumière, celle qui enchante le silence,
la nuit qui tourne dans les cœurs, comme
une comptine fidèle, une ancienne chanson

qu’on répète depuis toujours, la nuit
à qui tu demandes comment le jour
prend racine dans les étoiles , quelle

clarté elle est prête à tisser sur le monde,
quand tu perçois, très loin dans ton corps,
la place d’une flamme amoureuse du vent.

Richard Rognet, Élégies pour le temps de vivre

LOGOPoème choisi pour Les Cahiers de Poésie du Jeudi, compilés par Asphodèle

Richard Rognet, d’autres infos, ici ou .


 Écri’turbulente sur FB

Revenir à la page d’accueil

Voir l’article original