A tout prendre je leur laisse leur petit-commerce, je te garde la poésie, mon Amour de tous mes jours


A tout prendre je leur laisse leur petit-commerce, je te garde la poésie, mon Amour de tous mes jours
Pauvres roses
serres à la chaîne
production
accélération
faut que ça saute
Mesdames au salon
dépoitraillez vos chutes de rins
Valentin
et ses charres
bonds ardents
est en chemin de faire
chauffer la machine
Niala-Loisobleu
11 Février 2016
30.01.16 - 1

6 réflexions sur “A tout prendre je leur laisse leur petit-commerce, je te garde la poésie, mon Amour de tous mes jours

  1. Merci Madame lit, la fête de l’amour c’est chaque jour que l’on vit, pas le jour des fleuristes et autres entrepreneurs de porte-monnaie.
    .
    Merci et bonne journée.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.