Comment pourrait-on en douter encore ?


hollande

 

Comment pourrait-on en douter encore ?

Aucun doute cher Jean

Il n’y a pas d’autre préoccupation pour notre roi faits néant et son bouffon, il faut faire diversion. Tous les moyens sont bons pour anesthésier la situation.

Tenir jusqu’aux élections c’est l’ordre du jour.

Moralité noyer le poisson.

Non sans avoir, avant la probable défaite, placé les amis aux postes de stratégie il en restera toujours un certain profit. Tant pis si ça fait un peu plus de dégâts. Notre bon roué n’a jamais rien voulu d’autre qu’entrer dans l’Histoire. En cela il reste fidèle à la tradition, donner du pouvoir aux favorites. Ségolène aux Affaires Etranges erre connue comme le loup de plus dans ce domaine…

Niala-Loisobleu

6 Février 2016

http://www.rtl.fr/actu/societe-faits-divers/reforme-de-l-orthographe-je-me-demande-si-on-ne-se-fout-pas-de-nous-regrette-jean-d-ormesson-7781708326

3 réflexions sur “Comment pourrait-on en douter encore ?

  1. C’était tellement prévisible que ça en devient même plus révoltant. Plus la ficelle est grosse, plus le bon franchouillard y tartine sa baguette, le béret enfoncé sous les oreilles. Nous allons en cette dernière ligne droite qu’est 2016, apprendre, puisque la cuisine est mise à toutes les sauces, les mille et une manières de préparer la couleuvre de façon à en faire le plat national…

    Affligeant constat mon cher Didier. Merci.

    J'aime

  2. En habile charmeur
    prenant sa flûte
    il fit sortir
    Najat
    du panier
    bien sûr le reptile
    faisait faute
    Peu importe dit-il
    on est là
    pour se foutre du français

    N-L

    Bon weekend Francis !

    J'aime

  3. A s’en foutre plein la panse vont s’exploser comme un vulgaire terroriste, faudra encore payer le nettoyage des palais nationaux. Merde.

    Merci Anne pour tes passages.

    J'aime

Les commentaires sont fermés.