REFLETS D’ESTRANS 18 / Le Grand A d’Amour mis à flot / Mise à Niveau de la Verticale


P1040592

 

REFLETS D’ESTRANS 18 / Le Grand A d’Amour mis à flot / Mise à Niveau de la Verticale

« Périodiquement,
il faut faire l’appel des choses,
vérifier une fois de plus leur présence.
Il faut savoir
si les arbres sont encore là,
si les oiseaux et les fleurs
poursuivent leur invraisemblable tournoi,
si les clartés cachées
continuent de pourvoir la racine de la lumière,
si les voisins de l’homme
se souviennent encore de l’homme,
si dieu a cédé
son espace à un remplacement,
si ton nom est ton nom
ou déjà le mien,
si l’homme a terminé son apprentissage
de se voir de l’extérieur.

Et en faisant l’appel
il s’agit de ne pas se tromper :
aucune chose ne peut en nommer une autre.
Rien ne doit remplacer ce qui est absent. »

Roberto Juarroz (Douzième Poésie Verticale)

 

Les eaux déplacées en retombant à la bonne place, marquent le pouvoir du fou sur les fallacieuses utopies d’une raison prétendue.

Niala-Loisobleu

16 Janvier 2016

 ———-

REFLETS D’ESTRANS 18
2015
NIALA
Acrylique s/toile lin brute 80×80


Adresse de mon site officiel : http://www.niala-galeries.com/