LACRYMALES BLEUES


Alessandra Maria, Thin Lines of Contact _vrouwen66

LACRYMALES BLEUES

Pendant qu’ils avaient

leur do tourné

le tien tout seul a pris toute la gamme

jolie fugue

J’ai posé mes lèvres au sel de tes yeux

larmes bleues

vagues de harpe

cap au large

Un do plus fin que les autres

surgissant de l’ô

a libéré de ta poitrine

les zèles des papillons

Nous voici aux chants d’oiseaux

accordés

une m’aime couleur de plume

à la main

De loin en loin

nous nous rapprochons

à portée

Niala-Loisobleu

12 Novembre 2015

IMG_0192

https://www.youtube.com/watch?v=4uX-5HOx2Wc

6 réflexions sur “LACRYMALES BLEUES

  1. Le corps est un mot muet qui s’écrie…
    Géant-vie…
    Tu es là et le reste n’a pas d’importance…

    J'aime

    • Au moment où les bras des arbres s’effeuillent,les doigts se posent la question d’hêtre ,ou de ne pas, debout, dressé visant en corps tendu de sa flêche…

      J'aime

Les commentaires sont fermés.