A L’AUBE D’UN COUCHE


60c011897aa9fb7a2c229416063635db

A L’AUBE D’UN COUCHE

Sur les étagères

du morne étendu, un sentiment de confusion admet

pêle-mêle

les préservatifs pour le coeur et les conserves

sauf le produit à vaisselle

de l’aliment taire se nourrit le non-dit

Ne pas aller vers se reconnaître est d’usage

courage fuyons

Ah tiens bonjour je vous ai reconnu

votre invisibilité quiète mon pouls

je n’ai plus peur

je vous vois à travers

vide

curé

de ces sentiments qui disait-on faisaient l’homme qu’avait vu l’ours

A vous marcher à l’amble

au moins le doute est omniprésent caché

rassurant

tout est mis de côté

voici le figuratif-abstrait

beau comme ce qui outre-noir

Soulages

l’élite mise sur le cheval gagnant

M’aime pu besoin de roi des cons pour être bourge-gentilhomme

je suis must

tu es must

ils sont musts

Must à fa m’aime comme disent les quarante-voleurs

dans la caverne des jarres rives méditerranéennes

Toc toc

à l’ô c’est qui

Néant-d’air-talé

le primate qui donna

pas rien que des couilles

du jus avec

Le thym qui polit la glace garrigue pour te prendre la main

Viens-tu z’y  ?

C’est le dernier mets trot…

Niala-Loisobleu

16 Octobre 2015

A Distant Future by Raluca Deca