A ANNE


ma

A ANNE

Corps niche

le confiturier

tire l’encrier au bord

Recueil d’émaux prisonniers

Une chaise

un serre volant

deux pointes de pieds

D’un poing d’exclamation au menton

l’interrogation tombe

cas ô

de la parenthèse

Rose écaille l’ouie ouvre

jaillissent

jaunes ocres  roux sillons en tirets bleus

Nageoires déboutonnées

hors du poids niais

les mots alevinent

au sein du secret

bout en bout entrain corail…

Niala-Loisobleu

23 Août 2015

454ed3cfd6aa (3)

23https://www.youtube.com/watch?v=wD9z-7I7JV4

c’est gagné