OU SONT NOS VOIES ?


FullSizeRender (10)

OU SONT NOS VOIES ?

Voici

la double-porte  qui se met en filet

entre-deux fois deux gonds

laissant juste un interstice entre l’huis et aile

au point d’empêcher l’entrée de plain-pied

Latérale attitude

d’un gothique flanc-baillant

qui ô givre à la jetée des colonnes

sur ce qui fut le jet de la flèche

en reléguant la nef aux bossoirs du déambulatoire

A quelques encablures de la cabane

Sablonceaux , Trizay

Aulnay

restent les épaves d’un roman pur

émietté dans les étapes de St-Jacques

dans une mer de verdure

Brouage

paît son sel

en se ramassant une sacrée gabelle

Pierres majestueuses dressées au milieu de chants qui s’élèvent en volutes

Les grimaces d’amours trompeurs

semblent s’être pétrifiées dans les tympans

vomissant des gargouilles

monstres d’un bestiaire humain

que les chapiteaux n’ont plus la force de porter

Le temps d’une évangélisation sincère

aurait-il été strangulé ?

Où donc est passé le souffle divin,

dans les sarcophages retournés

les croix de fer

les perles d’une couronne promettant de ne rien oublier

ou dans le remord des ex-votos ?

Il y avait dans cet amour trop de pureté

un état surhumain

porté troubadour par l’amour courtois

que l’homme ne peut tenir

repris le vulgairesa nature

incapable d’absolu

juste d’utopie au premier degré

où la transcendance ne franchit pas son seuil

Avortant de son rêve

la poésie

seule preuve matérielle nécessaire à sa propre croisade…

Niala-Loisobleu

12 Août 2015

Hand concept of FlewDesigns

https://www.youtube.com/watch?v=YnXpsJMqewo