L’AMOUR EN CAGE


0_8bfd4_5b4c3fdc_XXL

L’AMOUR EN CAGE

Vu sur ta cour

à travers le linge qui sèche

la place pour le ciel est devenue moins large

qu’un stationnement illimité

Quand le rose géranium s’fait un ictère

le pain rassit ne tient plus sur ses jambes

les tourterelles sans roux

coulent

Où sont passés les boutons de nacre de tes doigts touches

et tes hanches accordéons

qui me faisaient la danse du ventre

quand sous les toi il n’y avait que moi qui conte ?

A tes seins cerises mes oreilles croquaient ton noyau

les joues au beurre de figue

que mon p’tit saut et mes pelles faisaient des châteaux

au bord du loir et chair de nous

.Bout de couloir

la montée des escaliers

manque de souffle

Pourtant le peint frais sent toujours le bleu de l’océan

dans la serviette à carreaux de ma fenêtre

Il faut que tu dénoues les barreaux de ta cage

plutôt que de dire que tu veux vivre

comme on se ment songe…

Niala-Loisobleu

27 Juin 2015

by Grauenart on deviantArt

https://www.youtube.com/watch?v=ZOCi-ZVRqLY