CHERCHEUR D’HORS


Wanting More by Conlaodh

CHERCHEUR D’HORS

Au fur et à mesure que l’on marche, les paysages que l’on traverse nous entraînent dans des lointains qui nous rapprochent de nous. Nous nous éloignons pour mieux nous rassembler dans un retour au noyau qui ne pouvait que nous échapper malgré son intime proximité. Besoin inné d’apprendre, naturel à nous découvrir lavé de tout ce qui détourne. Ainsi nous appartenons à une éternité qui se renouvelle pour nous offrir le choix de magnifier notre temporel, cet épiderme constant de notre vérité.

Que de détours il faut emprunter, avant que nous parvenions au seuil de la conscience de ce que nous n’avions pas regardé, pas cherché à rencontrer, de cette errance en divers lieux, personnes, actes, pourtant à aucuns moments décousus de nous. Notre âme a son chemin, pareil à un tracé de cathédrale . Nantie de l’Art de Construire, elle nous place devant la porte basse où le voyage nous offre de nous vaincre ou de nous mourir. Sans autre alternative. La seule curiosité qui doit exister st bien celle d’aller au-devant de nous. Elle n’entrera jamais au rang des défauts. Elle ne peut pas ignorer nos tares, donc elle est un filtre, pas un accommodement pernicieux d’autruche.

Entends-tu cette musique ?

C’est la voix du premier matin. Instant où la Lumière n’a rien épargné. Elle a extrait chaque particule de nous, sans condamner à un destin tout tracé, mais  totalement à construire dans le libre choix.

Notre espérance a été définie à cet instant précis…Seulement nous n’avons vu le jour dans aucune pochette surprise, certes nous sommes une légende, nous avons un droit de graal,  oui et aussi une pelle, une pioche, différents outils…pour devenir un vrai chercheur d’hors…

Pour aller vers Toi Amour… hâler et hâler encore…

Niala-Loisobleu

5 Avril 2015