FOUTOIR


Hell-(detail)

FOUTOIR

Laissant partir un dernier râle, la machine à tricoter n’eut plus une seule réaction, pelote vide, la mains retomba au long de sa hanche. Quelques fuites de souris s’ensuivirent, en compagnie d’un papier froissé. La énième lettre de fin d’amour avant saisie venait de rejoindre les autres au fond de la corbeille. Bang, firent les pétales de la rosière quand le berlingot tomba de la boîte à souvenirs. Drôles de miaous.

Pendant ce temps là des araignées repreneuses d’entreprise en dépôt de bilan, tenaient conseil au fond d’une niche que les enfants ignoraient. Il y a ce qu’on leur cache, croyant bien faire, et qui s’avère plus catastrophique qu’un adultère en voie de construction. Dire tout de suite à un enfant que plus tard il sera cocu le mettrait plus loin de la mauvaise surprise, en le préparant à avoir moins mal que de l’apprendre par huissier. L’innocence peut mieux se conserver avec le doute de  la connaissance de tout.

Est-ce que le soleil brillerait sans la pluie ?

Les poupées ont une âme de son. Voilà ce qui fut à l’origine de l’attirance des ânes, Qu’un certain penchant Barbie pour les choses érectiles conduisit au choix de l’engin  à percussion comme instrument de compagnie.

Je m’en fous, tu t’en fous, ils s’en foutent de dérision en dérision…

Niala-Loisobleu

2 Mars 2015

cranach1.1294867219