LA VIE BLEUE


P1040386

LA VIE BLEUE

Il est là

le seul à n’être pas sorti du lit ce matin

trépassé comme chaque année au douzième coup de minuit

dans une odeur de cendres froides

sur une table sale

dans des assiettes  de reliefs

des bouteilles à l’envers

la tête dans le seau

mélange disproportionné de foi maigre et de foie gras

qui au milieu des verres renversés

ouvre l’oeil

avec la tête au fond du cul

alqua selzer et bicarbonate l’alliance qui soude au renouveau

Ces quelques heures auront fait illusion dans un torrent de surplus consommateur

un rimmel au fond de teint

qui va droit au tas des cotillons

 dans le caniveau

Un jour créé au tout début

sans doute

d’une peur plus grande que les autres fois

où l’homme s’est inventé une renaissance

croyant ou pas croyant

quelle importance

l’espoir lui dans sa réalité

a besoin d’une représentation réelle

Un bébé ça rassemble tout

en plus son innocence n peut être mise en doute

alors dans le fond

il fallait un Noël aux hommes

ça trêve jusqu’aux pires atrocités le temps d’une nuit

Cette peinture là

depuis le temps que je la peins

elle a fini par me faire naissance tous les jours de l’année

confiseurs ou pas

je vais dans cette grisaille

ces maux d’estomacs

et ces gueules de bois

continuer ce 25 Décembre comme les autres à peindre la Vie Bleue

Niala-Loisobleu

25 Décembre 2014

P1040392