st-mathieu-goemon-epandage-1

 

LE P’TIT CH’VAL

 

Les mains blanchies

du poli des pierres

dans le noir des ténèbres brille cette ligne de vie

et son chant

un claquement de cerf-volant

quand sur son char à roux

un peu de beurre et de farine

il fait les plages du bout d’un ban à l’autre

Ils étaient hauturiers

pêcheurs d’isthme land

morutiers

et que ça mousse

fi de l’amirauté

l’oeil en sextant relève toujours le soleil au coeur de la purée

 

Mon P’tit-Gars c’est toi qui aujourd’hui prend les bougies

Enzo

premier rang

Toi tu es plus grand

Je t’offre trois petits cailloux

une ficelle

et un morceau de bois

du sel

du soufre

de l’eau et du pain

broie le tout dans le mortier de la réflexion

puis passe la ligne

la crinière de ton cheval dans l’anse de tes bras

Juste pour que ça

reste juste tout

LE SOLEIL ET L’AMOUR

 

Niala-Loisobleu

19 Décembre 2014

45685749