JOUR DE JEÛNE


JOUR DE JEÛNE

Plume sèche
le garçon d’étage n’a pas monté de
Bonne Nuit
et ce matin la femme de ménage
a passé le balai sur le
Bon Jour

Jour de jeûne
qui sent vieux

Un quotidien dans la boîte à laid
apporte ses nouvelles éculées
Du tant frais le peint rassis dure à dépasser l’aube
l’automne en brouillard sur la corde linge
s’égoutte
du mort-né

Jour de jeûne
qui sent vieux

Sous les pieds d’ici
des hommes la tête à l’envers de là
vont coucher leurs chiens de fusils
le temps de recharger les canons des bars à mines
et de ligaturer les joyeuses
la corde au cou d’une victime de l’obscurantisme religieux

Jour de jeûne
qui sent vieux

Ceux qui voudraient la démission du gouvernement
sont ceux qui acceptent tout et n’importe quoi
par tacite silence
la réforme de la sécu, des allocs, l’imposition de plus, la réfonte territoriale, l’usage explosif de la grenade, la stase des zones protégées, les aéroports dans la lande, et tout ce qui fait qu’un con ne doit qu’être pris pour un con sans s’en tamponner un brin le coquillard
non mais c’est qui, qui commande ici ?

Niala-Loisobleu
29 Octobre 2014