LA BOÎTE A GONDS


The-Temptation-of-St-Anthony

J’aime

Egoutter le bruit de l’ô

suspendu entre deux arbres

tandis que les petits animaux s’ébrouent et brouent

c’est le privilège du délire

même très mince

 

Je dois à mon p’tit vélo et à mon éléphant rose

cette faculté d’évasion

surtout quand seul je pense à elle

très attaché aux tâches de rousseur

qui la macule

du haut dessein

aux jeux nous

Hiéronymus

sort ses crayons de sa boîte de feutres

pour me photographier ses délices

Son ventre oeuf de sapeur

aux truches sous la cendre

sur lit de mousse

il en fait mon rince-doigts

à gueule ouverte

crachant un feu d’écobuage

gardant le fond de nos natures è l’écart des nitrates

Sous la noirceur de ses dents blanches ses fanons broutant l’amer

repolicent avec assurance l’émail filé des bas

que le haut de toutes choses garde en embuscade

Mon Petit-Gars ne crois jamais que c’est gagné

tu nages des jours et des nuits

dans un océan vide

avec un tigre pour seul compagnon

et au moment où tu touches terre

un tsunami la déplace de continent

pour t’apprendre que

l’Odyssée

ya rien de pis

Il a fallu du temps

pour que je comprenne que si le moche existait pas

j’aurais jamais connu d’elle tout se qu’elle planque

de sa Beauté

Elle est Bosch comme tout un chacun

avec ses spécificités vaches bien à ailes

C’est ce que je dis toujours

quand on a fait la première cathédrale

l’Arche avait sauvé les z’animaux

pourquoi la Nef

aurait sorti les hommes des zoos

 

Alain Niala alias Loisobleu

13 Juillet 2014